lundi 20 juin 2016

Le Musée en couleurs !


De nouvelles activités ont été lancées le mercredi 08 juin 2016 dernier au LAB du Musée de la Fondation Zinsou à Ouidah.
En effet, durant les vacances estivales, le Musée offre au jeune public l’opportunité de participer à des ateliers créatifs d’une heure, le mercredi à partir de 15h. Pour inaugurer ces séances, la couleur était à l’honneur avec une session coloriage des dessins de certaines œuvres de l’artiste Cyprien TOKOUDAGBA. 

©Fondation Zinsou


Que de couleurs ! Chaque participant a été libre d’utiliser sa palette de couleurs.
L’art historique, l’art contemporain. Eh oui ! La créativité continue.

Lisette, Animatrice culturelle

jeudi 2 juin 2016

Quelques mois avec vous ...



L’année scolaire s’achève en ce mois de juin, c’est l’heure de faire un bilan des activités menées dans les écoles par la Fondation Zinsou.
En effet, depuis le mois de janvier 2016, huit animateurs culturels se déplacent d’école en école à Cotonou afin d’initier les enfants à l’application gratuite "Wakpon – Le musée fait le mur" créée par la Fondation Zinsou à l’occasion de ses 10 ans d’existence en juin 2015.
Cette application permet à ceux qui ne peuvent pas accéder au Musée d’art contemporain de Ouidah de la Fondation Zinsou de découvrir grâce à une expérience inédite la collection d’œuvres présente dans ce Musée. C’est donc le Musée qui vient dans les classes à la rencontre des élèves de tous âges.
Avec ses animateurs, ses tablettes et ses Images Magiques, la Fondation Zinsou s’installe dans une classe durant une demi-journée et fait vivre aux élèves une expérience nouvelle, ludique et hors du commun.

Découverte de l’application Wakpon au Centre scolaire Saint Emmanuel, Cotonou, avril 2016©Fondation Zinsou

Cet apprentissage amène les enfants à développer leur capacité d’observation et à se familiariser avec l’outil numérique ; c’est également l’occasion de travailler sur les différentes techniques artistiques et sur la description d’images. Les écoliers découvrent lors de ces interventions des artistes africains talentueux. L’application donne lieu également à l’étude des thèmes abordés en classe comme le Royaume du Dahomey grâce aux œuvres de l’artiste Cyprien Tokoudagba, les droits civiques grâce à l’artiste Bruce Clarke ou encore la mythologie grâce à des artistes tels que Frédéric Bruly-Bouabré ou George Lilanga.

Atelier Petits Pinceaux au Complexe scolaire La Douceur, Cotonou, avril 2016©Fondation Zinsou

Animatrice Petits Pinceaux au Centre scolaire Saint Emmanuel, Cotonou, avril 2016©Fondation Zinsou
Depuis le mois d’avril, nous avons décidé de coupler l’intervention Wakpon avec un atelier Petits Pinceaux. Une fois les artistes et les œuvres de l’application découverts, les écoliers s’attellent ensuite à créer eux-mêmes une œuvre en imitant la technique d’un des artistes découvert dans l’application : technique mixte avec collage et peinture mêlant mots et images, à la manière de Bruce Clarke. Cet atelier de pratique artistique appelé "Petits Pinceaux" leur permet d’expérimenter des sensations nouvelles : utiliser un pinceau, découvrir la matière peinture, savoir coller et réussir à créer une œuvre personnelle.

Atelier Petits Pinceaux au Complexe scolaire La Douceur, Cotonou, avril 2016©Fondation Zinsou

Atelier Petits Pinceaux au Centre scolaire Saint Emmanuel, Cotonou, avril 2016©Fondation Zinsou


Toutes ces activités sont essentielles à l’épanouissement des enfants et développent leur autonomie. Ceux-ci sont stimulés par la découverte de nouvelles thématiques, de nouvelles matières et des technologies. Les animateurs sont alors face à des enfants concentrés, intéressés et enthousiastes.
Pour faire un bilan de ces interventions dans les écoles depuis le mois de janvier 2016, nous avons pu observer un très bon accueil de la part des directeurs d’écoles de Cotonou. Ceux-ci apprécient l’intérêt de telles interventions. Et nous ne parlons pas des écoliers qui sont très attentifs et ont les yeux qui s’écarquillent devant la découverte de l’art et de la technologie ! Depuis janvier, nous sommes allés à la rencontre de 10 000 enfants dans plus de 70 écoles !
Au vu du succès de cette activité, nous pensons renouveler l’expérience à la rentrée prochaine. Si vous êtes un directeur ou une directrice d’école de Cotonou intéressés par notre venue, n’hésitez pas à nous contacter à partir du mois d’octobre à l’adresse mail suivante : information@fondationzinsou.org

A très bientôt dans vos écoles !!

Sophie

mardi 31 mai 2016

La Fondation Zinsou recrute un(e) stagiaire chargé(e) de l’inventaire des œuvres

Conditions : stage non rémunéré
Durée : 1 mois minimum

Mission de stage :
La Fondation Zinsou conserve, étudie et expose notamment, la collection d’art contemporain africain de la famille Zinsou. Un inventaire de la collection existe. La mission du stagiaire consiste en la transposition des données existantes dans un logiciel spécialisé, nommé Curator Studio. Il s’agira également de compléter parfois les informations déjà collectées concernant chacune des œuvres.

Description du profil recherché :
Niveau master 1 ou équivalent (Histoire de l’art ou Ecole du Louvre)
Qualités : rigueur, précision, bonne capacité d’adaptation
La maîtrise de l’anglais serait un plus.

Description de l’expérience recherchée :
Une expérience de gestion des collections serait la bienvenue.
Une expérience d’utilisation d’un logiciel d’inventaire des œuvres serait un plus.

Date de prise de fonction : dès que possible
Date limite de candidature : 30 juin
Lieu d’affectation : Siège de la Fondation Zinsou, Résidence LAICO, Maisons CENSAD, Rue Biko, Villa N°8, 01 BP 7053, Cotonou, Bénin
E-mail de réception des candidatures : madeleinefilippi@fondationzinsou.org
Référence du poste (à indiquer en objet du mail, suivi de vos nom et prénom): STAGE_CURATORSTUDIO_FZ_2016



mercredi 25 mai 2016

Une visite sur mesure !


Le Musée de la Fondation Zinsou situé à Ouidah reçoit quotidiennement de nombreux élèves en visite. La plupart d’entre eux habitent à Ouidah ou ses alentours
Mais ce mois-ci, nous avons reçu des visiteurs un peu particuliers.
En effet, l’équipe du Musée a eu le grand plaisir d’accueillir les élèves de l’Ecole Fançaise d’un pays voisin - le Togo. Ces derniers sont venus découvrir – lors de 3 sessions avec 3 groupes différents - la ville de  Ouidah et son patrimoine culturel : Route de l’esclave, Musée d’histoire de Ouidah, Musée de la Fondation Zinsou, etc.
Une visite sur mesure du Musée a été organisée pour l’occasion : réflexions sur les notions d’hybridité, de mythologie à travers La fabrique à fantasmes, découverte d’artistes contemporains africains majeurs, expérimentation de la technologie de la réalité augmentée grâce à la présentation de l’application Wakpon – Le musée fait le mur, présentation du concept de résidence d’artistes.

Présentation de l'application Wakpon - le musée fait le mur© Fondation Zinsou

Présentation de l'application Wakpon - le musée fait le mur© Fondation Zinsou


Utilisation de l'application Wakpon - le musée fait le mur© Fondation Zinsou

Et comme une visite du Musée ne se termine jamais sans une halte au Café et à la Boutique du Musée, nos jeunes visiteurs togolais ont pu déguster les mets préparés spécialement pour leur venue et dépenser leur argent de poche dans les nouvelles créations Ayodele ou Ayaba : badges, miroir de poche, barrettes en pagne, caméléon en pagne, etc
Nous remercions leurs enseignants pour une telle initiative et espérons qu’elle donnera des idées à d’autres structures scolaires voisines afin de permettre à d’autres enfants d’accéder à la création contemporaine africaine tout en découvrant le patrimoine culturel de cette ville emblématique qu’est la ville de Ouidah
Si vous aussi, vous souhaitez une visite adaptée à un programme spécifique. Si vous avez envie de privatiser le Café du Musée, établir un menu avec nous pour la venue de votre groupe. N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse information@fondationzinsou.org, nous répondrons à votre demande avec plaisir pour organiser avec vous une visite sur mesure !

A très bientôt !

Sophie


jeudi 12 mai 2016

L'équipe de la Fondation Zinsou à la Biennale de Dakar

L’équipe de la Fondation s’est rendue à l’événement incontournable du mois de mai pour les passionnés d’art contemporain africain.
La Biennale de Dakar a été l'occasion de rencontrer des artistes du monde entier et des techniques parfois inédites, le tout dans des lieux exceptionnels de la capitale.

L'équipe devant l'oeuvre de Modupeola Fadugba ©Fondation Zinsou
L'équipe dans "The Prayer Room" by Victor Ehikhamenor ©Fondation Zinsou


"La Maison sentimentale" de Joël Andrianomearisoa à L'institut Français ©Joël Andrianomearisoa

Nous avons vu une ancienne décharge devenir jardin… Un palais de Justice en désuétude s’animer à nouveau aux rythmes effrénés des visiteurs… Des pages de magazines devenir « œuvre d’art »… Des appartements se métamorphoser en galerie d’art… et l’intime conviction de se trouver dans une ville en effervescence artistique !

La biennale de Dakar témoigne de l’avenir radieux de la création artistique du continent Africain à découvrir jusqu’au 2 juin 2016.

L’équipe de la Fondation Zinsou





mercredi 11 mai 2016

Des ateliers artistiques dans les Mini-Bibliothèques


Tout ce mois d’avril, les lecteurs des Mini-Bibliothèques de la Fondation Zinsou ont pu participer les samedis de 16h à 18h à des ateliers artistiques afin de dessiner, colorier, découper, coller, échanger dans l’univers de ces dernières.

Aux Mini-Bibliothèques Jean Monnet, les enfants sont allés à la découverte de l’alphabet lors de la Réalisation d’un tableau de nom en laine.


©Fondation Zinsou


Puis  la Mini-Bibliothèque Enrico Navarra, a proposé une Mise en scène d’un arrêt de bus afin de développer l’esprit créatif chez les enfants.

©Fondation Zinsou


Quant à la Mini-Bibliothèque Melchior Leridon, toute la création s’est portée sur la Réalisation d’un trombinoscope (portrait de famille).

©Fondation Zinsou


Pour finir, à la Mini-Bibliothèque Jean Pliya, les enfants ont réalisé des Dessins de personnages avec des formes géométriques pour à la fois comprendre la notion de géométrie et la contrainte de dessiner avec des formes géométriques.

©Fondation Zinsou



Apprendre aussi bien sur le plan graphique que littéraire, tel est l’objectif des ateliers artistiques dans nos Mini-Bibliothèques.


Imelda

mardi 29 mars 2016

Un peu de "Dansons Maintenant !" cette semaine à l'Institut Français du Bénin


Souvenez-vous... Il y a un peu plus d'un an, la Fondation Zinsou présentait l'évènement "Dansons Maintenant !". Une multitude d'artistes révélaient leur travail... 
Cette semaine, on retrouve un peu d'eux à l'Institut Français du Bénin.

- ce mardi 29 mars, "Les entrailles de l'identité" un spectacle de danse de et avec Marcel Gbeffa


Extrait de "Les entrailles de l'identité"©Roger Adzafo

- à partir de ce samedi 2 avril, "Corps en transe, corps en sueur" une exposition d'Hector Sonon


"Corps en transe, corps en sueur" ©Hector Sonon

- ce samedi 2 avril, "La Juju" un spectacle de danse de et avec Julie Dossavi, créé pour "Dansons Maintenant !" et représenté sous une nouvelle forme.


Extrait de "La Juju"©Grégory Brandel


Venez nombreux retrouver ces artistes...


Aurélie